Le marché de l’emploi cadre s’annonce très fluide pour 2018

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec un taux de chômage à 3,5%, l’emploi cadre connait un élan qui n’est pas prêt de s’arrêter selon l’étude de l’Apec de février 2018, le volume de recrutement de cadres va connaitre sa plus forte progression.

Dans la continuité de ces trois dernières années, les entreprises poursuivent leurs investissements et voient la quantité de travail s’accroître de trimestre en trimestre.

Pour répondre à cette production, les entreprises ont le besoin de recruter des cadres pour satisfaire les demandes. Elles prévoient ainsi, le recrutement de 271 000 cadres sur l’année 2018 contre 240 000 en 2017, soit une hausse de 13%.

Les cadres ayant une expérience de 1 à 10 ans sont d’ailleurs les profils les plus recherchés car ils représenteront 60% des embauches attendues cette année.

Les jeunes diplômés sont les gagnants de cette fluidité du marché avec 53 000 postes prévus pour eux.

Cette embellie du marché s’explique grâce à l’entrée de nouveaux métiers et d’expertises sur le marché, notamment avec de plus en plus d’entreprises qui entament leur transition numérique.

Mais aussi par mobilité, où les sorties de cadres ont progressé de 10% en 2017. 40 900 départs en retraite sont d’ailleurs prévues en 2018.

Mais qui recrute ?

Les entreprises à la recherche de nouveaux cadres sont celles du secteur Informatique et Télécommunication, car elles voient leurs activités se transformer et ont besoin de profils acteurs de ce changement afin de répondre aux problématiques de cybersécurité et de bigdata.

Les entreprises de l’Industrie et de l’Ingénierie en Recherche & Développement sont également attirées par de ces profils digital natives afin d’améliorer leur système, envisager l’usine du futur et investir sur l’intelligence artificielle. 50 000 recrutements sont à prévoir sur 2018 pour ces domaines d’activités.

Tous ces secteurs représentent les futurs enjeux et veulent s’armer des meilleurs pour réussir leur différenciation.

Où recrute-t-on ?

Toutes les régions de France vont bénéficier de cette embellie du marché de l’emploi cadre, mais les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pays-de-la-Loire ou encore la Bretagne reste les terres les plus attractives aux recrutements avec en moyenne une hausse de 14% d’embauches prévues.

La guerre des talents a débuté.

Vous serez surement également intéressé par

  •  
  •  
  •  
  •  
  •