L’interim, une voie pour la qualification et l’insertion professionnelle des jeunes

10 janvier 2018Conjoncture, Tendances RH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Les jeunes plébiscitent le travail temporaire pour s’insérer sur le marché du travail. C’est la conclusion d’une enquête Prism’emploi – Opinion Way publiée de décembre 2017.

72 % des jeunes, étudiants, en recherche ou en emploi, déclarent que l’intérim permet de trouver plus facilement un premier emploi. Les 18-29 ans considèrent, en effet, que l’intérim permet de se confronter aux réalités de l’entreprise pour 86% d’entre eux, et qu’il offre la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences. Ils sont aujourd’hui 41% à y avoir déjà eu recours, pour des missions ponctuelles ou saisonnières par exemple, ou comme première étape vers une insertion professionnelle.

Seuls 79% des jeunes se sentent ou se sentaient prêts à intégrer le marché du travail à l’issue de leurs études. Ils plébiscitent donc, pour 68% d’entre eux, une formation courte et opérationnelle pour compléter leur formation.

Une solution offerte par l’interim. 49% des 18-29 ans citent en effet les agences d’emploi parmi les organismes jouant un rôle dans la formation professionnelle, devant les missions locales et Pôle Emploi.

Les formations proposées par les agences d’emploi et de travail temporaire sont, pour les jeunes, de vrais atouts. 89 % des jeunes qui en ont bénéficié déclarent que la formation leur a permis d’acquérir des compétences, 80 % estiment que cela a contribué à pérenniser ou évoluer dans leur emploi actuel. Enfin, 74 % d’entre eux affirment qu’elle leur a permis de changer de métier.

Vous serez surement également intéressé par

  •  
  •  
  •  
  •  
  •