Les retours de vacances autour de la machine à café

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous aimé cet article ?

En cette journée internationale du café, retour sur une étude réalisée par l’IFOP pour Lavazza qui met en lumière les sujets de conversation animant les salariés lors de leurs instants café post-vacances. Et ce sont des pauses souvent rallongées. L’étude révèle que 40% des salariés s’accordent encore du temps dans la semaine suivant leurs retours de congés, la rentrée se fait en douceur.

Les discussions incontournables de la rentrée

Le sujet phare qui anime les conversations est la météo qui représente 72% des discussions, souvent déçus de la météo au retour de vacances, c’est surement le meilleur sujet pour amorcer le second : les vacances elles-mêmes (65%).

Ce sont d’ailleurs ces bavardages qui rendent les pauses plus longues. En effet, il est naturel de raconter le contenu de ses vacances avec les personnes qui partagent notre quotidien professionnel. Il permet également de voir dans quelles conditions reviennent nos collègues, si ils ont le blues, la nostalgie, s’ils sont bien reposés et prêts à repartir pour de nouveaux objectifs.

Mais ces discussions permettent également d’aborder un troisième sujet : les futurs congés. 45% des conversations concernent les prochaines destinations de vacances des salariés.

Discuter des destinations des uns et des autres nous laisse rêveurs et donne déjà envie de repartir, d’ailleurs 3 salariés sur 10 profitent de leurs pauses pour commencer les préparatifs de leur prochain voyage.

D’autres sujets alimentent les pauses

Une fois les conversations estivales terminées, les salariés se focalisent sur les faits d’entreprises pour discuter de ce qu’ils ont manqué durant l’été (45% des sujets de conversation), ils actualisent les « potins » puis vont se pencher sur l’actualité politique en France. Cette dernière ayant été mouvementé sur la période estivale.

Puis les parents se partagent également leurs inquiétudes autour de la rentrée scolaire, sur la gestion du rush dans une période où il est difficile de remettre les pieds dans un marathon mélangeant travail et famille.

L’occasion d’annoncer ses objectifs personnels

La rentrée, c’est le moment où l’on se remobilise pour une année, où l’on met en place un nouveau rythme qui sera le fil conducteur de notre année.

C’est alors avec determination, enfin, on essaye, que l’on prend de bonnes résolutions afin d’optimiser son bien-être tant sur le plan professionnel que privé. C’est l’objectif de 4 salariés sur 10.

Et cette harmonie se décline de 2 manières :

  • 37% des salariés veulent faire plus attention à leur alimentation à la pause déjeuner
  • 36% des salariés profitent de la rentrée pour débuter ou renouveler une activité sportive

Un point d’arrêt pour un nouveau départ

Durant les vacances, certaines personnes se remettent en question sur leur situation professionnelle, savoir si ils sont épanouis dans leur travail, si leurs compétences représentent toujours un atout pour leur entreprise, si des formations peuvent les aider à se développer. C’est une période qui permet de revoir son avenir, et peut-être de l’envisager ailleurs ou autrement. Et cette mise en doute continue de s’étaler à la rentrée pour 15% d’entre eux qui profitent des pauses pour mesurer leur niveau d’employabilité en postulant ailleurs.

La rentrée, c’est souvent une période de doutes suite à la coupure estivale et la prise de recul qu’elle a pu apporter. Alors, si vous vous posez des questions, il est peut-être temps de faire un bilan de compétences.

Vous serez surement également intéressé par

  •  
  •  
  •  
  •  
  •