Le social media revisité, la nouvelle recette de votre entreprise !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous aimé cet article ?

Souvent attribué au service communication et marketing d’une entreprise, le community management intéresse désormais de nouveaux services au sein des organisations. Notamment le service des Ressources Humaines qui voit en l’outil un moyen de solidariser leurs collaborateurs et d’accroître la notoriété de l’entreprise via le phénomène d’employee advocacy. Puis les commerciaux également sont demandeurs de la compétence pour continuer leur fidélisation et leur prospection de nouveaux clients. Alors comment instaurer et harmoniser les nouveaux champs d’action des médias sociaux ?

Développer la E-Reputation

La vision des acteurs RH est d’utiliser ces techniques pour augmenter la notoriété de leur entreprise auprès des consommateurs, des acteurs sociaux et économiques de leur écosystème.

Les transmetteurs de cette image seront les employés, ils vont endosser l’employee advocacy, c’est-à-dire devenir les ambassadeurs de la marque en la diffusant sur leurs canaux professionnels voire personnels.

Cette action permet également au service RH de créer un sentiment d’appartenance plus fort entre les salariés qui vont créer de nouveaux liens entre eux, ce qui est favorable à l’ambiance, la créativité et la performance économique. Cette étape du parcours d’intégration est un élément majeur dans l’expérience collaborateur.

Cette osmose peut alors séduire et attirer des talents à rejoindre les rangs pour contribuer à cette réussite et défendre l’image de l’entreprise.

Pour une portée commerciale

En plus de charmer les consommateurs, les employés et les talents, le community management peut également tenter de nouveaux clients à traiter avec une entreprise ou convaincre des prospects encore sur la réserve, et cette cible, ce sont les commerciaux qui les toucheront via une nouvelle approche : le social selling.

Ce nouveau comportement va permettre à l’entreprise de vendre ou de faciliter les ventes par le biais des réseaux sociaux en entrant en interaction avec les clients concernés. Sa mission n’est plus d’augmenter la notoriété, mais bien de vendre.

De plus, les commerciaux utilisent les réseaux sociaux pour réaliser une veille afin d’affiner leur connaissance de leurs clients et prospects. Le social selling devient alors un avantage concurrentiel dans le processus de vente et d’acquisition de nouveaux clients.

Le community management n’est plus l’affaire d’un service mais de plusieurs, les intérêts de développement de notoriété et d’acquisition sont devenus des enjeux importants pour l’ensemble des services d’une entreprise où chacun devient une valeur ajoutée au rayonnement du groupe.

Cependant, une connaissance et une réelle maîtrise des médias est requise afin de ne pas créer un désordre pouvant finalement être néfaste.

Vous serez surement également intéressé par

  •  
  •  
  •  
  •  
  •