ISO 45001, une norme sur la santé et la sécurité au travail

  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous aimé cet article ?

L’organisation internationale de normalisation (ISO) vient d’élaborer une nouvelle norme relative aux systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail.

L’objectif de cette nouvelle norme ISO 45001 est d’alléger cette contrainte pour les organisations, tout en gardant un cadre de référence pour l’amélioration de la sécurité des travailleurs, la réduction des risques sur le lieu de travail et la création de conditions de travail meilleures et plus sûres.

Développé par un comité d’experts de la santé et la sécurité au travail, cette norme tient compte d’autres normes internationales comme OHSAS 18001 et ILO-OSH. Elle permettra aux organisations publiques et privées de poursuivre leur démarche de management en qualité-sécurité-environnement (QSE), avec des référentiels modernisés et adaptés aux réalités actuelles.

A qui s’adresse cette nouvelle norme ?

Toutes les organisations sont concernées, qu’elles soient publiques ou privées ou les organismes à but non lucratif. Dès que des personnes travaillent pour un établissement et peuvent être exposées à des risques du fait de leur activité, déployer des dispositifs pour prévenir, anticiper et gérer les risques est un atout bénéfique.

Que prévoit la norme ?

Chaque établissement est invité à prendre du recul et identifier les enjeux, les risques et les opportunités à prendre en compte pour mettre en place son système de management de la santé et sécurité au travail.

La Norme internationale ISO 45001 précise les exigences qu’un système de management de la santé et de la sécurité au travail doit remplir. Elle en définit des lignes directrices pour sa mise en œuvre dans la pratique afin d’améliorer sa performance en matière de santé et de sécurité au travail en termes de prévention des blessures et des problèmes de santé.

Elle met notamment en exergue l’implication des salariés aux décisions affectant la santé et la sécurité au travail ainsi que des dispositifs de communication des décisions à destination de l’ensemble des parties prenantes. Elle explicite le droit d’alerte et la notion de redevabilité de la direction. La norme ISO 45001 exige que le pilotage du changement soit structuré et implique également la maitrise des activités sous-traitées.

Quels bénéfices en tirer ?

Le management des risques sur la santé et la sécurité au travail ont des effets économiques directs pour les entreprises et les établissements. Il vise à réduire le coût des incidents, des primes d’assurance ainsi que les coûts induits par l’absentéisme et la rotation du personnel. La labelisation d’une norme permet également de renforcer l’image d’une entreprise et d’améliorer sa réputation, en l’occurrence comme un lieu de travail sûr. L’adoption d’un référentiel international peut également être un critêre positif, notamment pour des clients internationaux attachés aux principes de responsabilités sociétales.

Vous serez surement également intéressé par

  • 6
  •  
  •  
  •  
  •