Faire appel à plusieurs cabinets de recrutement : une bonne idée ?

19 mars 2019Actualités
  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous aimé cet article ?

Dans un contexte où l’offre de service est pléthorique et la concurrence exacerbée, il peut être tentant dans une mission de recrutement de faire appel à plusieurs cabinets afin d’optimiser ses chances de trouver le bon candidat. Cette démarche, si elle s’inscrit pourtant dans l’air du temps, a tout d’une fausse bonne idée. On vous explique pourquoi.

La mise en concurrence est quelque chose de sain. Nous y avons tous recours : que ce soit dans notre vie personnelle avec nos achats quotidiens. Mais aussi dans notre vie professionnelle car lorsque nous avons besoin d’un prestataire pour accomplir une mission, nous mettons tout naturellement plusieurs spécialistes en concurrence afin d’obtenir l’offre la plus adéquate à nos besoins.

Pour autant, la mise en concurrence doit s’arrêter au moment du choix du cabinet, et ce quelles que soit la mission de recrutement. En effet, s’il peut être tentant en apparence d’attendre le résultat de plusieurs cabinets pour avoir un maximum de candidats sur la table, travailler avec plusieurs prestataires sur une même mission créé plus d’éparpillement que cela n’apporte de solutions.

Prenons un exemple simple : vous décidez de garder trois cabinets pour un recrutement. Ces cabinets vous présenteront une short-list de 3 candidats chacun. Cela fait donc 9 candidats à recevoir en entretien, ce qui rallonge finalement le processus d’un recrutement. De plus, cette non-exclusivité vous mettra dans une position délicate par rapport à tous vos interlocutrices ou interlocuteurs car aucun.e d’entre-elles ou eux ne fera passer prioritairement votre dossier. La perte de qualité est donc aussi un risque à prendre.

Tous les secteurs ont leurs spécificités : l’exemple de l’automobile

Cette question de confiance se matérialise particulièrement en cas de recrutement sur un secteur spécifique. C’est ce que nous confirme Sébastien Jacqmart, Directeur de Menway Automotive, spécialisé sur le secteur automobile : « lorsque l’on fait appel à un cabinet, il faut lui faire en confiance ». Il poursuit : « par exemple lorsque nous répondons à une mission de recrutement dans l’automobile : nous pouvons apporter notre expertise pointue du sujet, nous communiquons avec notre réseau avec qui nous parlons le même langage que nos clients, ce qui nous permet d’être beaucoup plus efficace et réactif. Vous pouvez donc faire appel à nous en toute confiance ».

Ainsi, c’est une toute autre relation qui peut être créée entre client et prestataire. Pour Sébastien Jacqmart, « il s’agit avant tout d’une relation de partenariat. Nous le constations avec nos clients, nous ne sommes pas de simples intermédiaires mais les véritables recruteurs de l’entreprise ». Il précise également « nous vendons une prestation hyper-qualitative, nous nous devons donc d’être à la hauteur des attentes. La proximité, la spécialisation, la réactivité et l’expertise sont les quatre piliers d’un même ensemble ».

La clef d’un recrutement réussi repose donc avant tout sur une démarche aboutie. Et seule une approche qualitative vous permettra d’obtenir un résultat satisfaisant.

Vous serez surement également intéressé par

  • 14
  •  
  •  
  •  
  •