Une charte éthique pour les RH

17 avril 2018Tendances RH
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous aimé cet article ?

Une charte éthique pour la fonction RH

Il est évident que la dynamique d’une entreprise est souvent propulsée par les équipes RH, l’engagement que ces professionnels impulse a pour finalité de créer une harmonie, rendre l’entreprise plus performance et stimuler le travail de chaque collaborateur.
Afin de créer cette émulation, les DRH et leurs équipes se référent à plusieurs règles, codes afin de créer de l’homogénéité, du professionnalisme et de garantir l’application des valeurs de l’entreprise.
L’application de ces règles forment une charte de l’éthique que chaque acteur de l’entreprise se doit de respecter, c’est pourquoi une charte est mise en réflexion, par François Gueuze, consultant expert en stratégie RH et Christian Sanchez, directeur du développement social du groupe LVMH, où plusieurs points sont traités :

1 – donner du sens à la responsabilité professionnelle :

C’est alimenter le sentiment de communauté d’une entreprise et réunissant les employés autour des projets, de solliciter la réussite collective et individuelle, de conduire une énergie de Bien Commun émanant des managers qui auront pour objectif de donner un sens au travail que réalise les employés d’une entreprise, ils sont les ambassadeurs de l’harmonie de l’entreprise.

2 – anticiper les implications humaines et sociales des évolutions des organisations :

Les transformations que connaissent toutes les entreprises entraînent des interrogations et des inquiétudes, mais l’heure est à la maitrise du sujet, à commencer par les services RH, qui ont pour missions d’envisager les nouvelles perspectives du secteur afin de s’adapter et de prévoir dans un intérêt collectif.

3 – communiquer pour garantir la cohésion

Appliquer une communication originale et directe envers ses collaborateurs afin de légitimer la cohésion de l’entreprise. Il faut alors être transparent, claire et ne pas hésiter à utiliser les bons canaux de communication pour bien transmettre l’information. C’est alors au responsable des ressources humaines de bien véhiculer les informations et contrôler le flux afin de fédérer les services de l’entreprise.

4 – aider au Développement Professionnel de tous

Le développement professionnel et le renforcement des compétences de tous est l’une des majeures habilités des acteurs RH d’une entreprise.
Les DRH s’efforcent d’atteindre les plus hauts niveaux d’excellence et s’engagent à renforcer fréquemment leurs compétences, celles des équipes et des salariés des organisations.

5 – considérer le respect de la personne comme non négociable

Toutes décisions et actions concernant les collaborateurs ou équipe d’une entreprise doivent respecter chaque membre mis en jeu, doit considérer l’expérience de chacun d’entre eux et envisager l’impact que ces décisions auront sur eux, tant sur le plan professionnel que privé.
De plus, chaque employé est en mesure de conserver ses droits propres à la citoyenneté et la laïcité.

6 – promouvoir l’équité et la diversité

Garantir l’égalité des chances, lutter contre les discriminations, assurer le respect humains en valorisant les collaborateurs de tous sexes, âges, cultures et veiller à ce que chacun soit respecter.

7 – prévenir les conflits d’intérêt et garantir l’intégrité

Les responsables RH ont un devoir d’alerte devant toute situation non conforme et s’engagent à écarter les activités susceptibles de perturber le fonctionnement de l’entreprise, le tout dans un but de conserver les partenariats de l’entreprise.

8 – garantir la confidentialité

Les services RH sont souvent menés à disposer d’informations majeures sur l’entreprise, ses employés, et sont donc soumis à une stricte confidentialité, ainsi ils doivent faire respecter cette confiance qui est placée en eux et instaurer des pratiques nécessaires à la garantir.

9 – bienveillance et Bien être

Dans un but de préserver l’Humain dans un monde où la robotisation touche les entreprises, les services RH ont intérêt à assurer le culte du bien être qui est un gage de fidélité, d’engagement, de productivité. Ce procédé bataille contre l’absentéisme et les comportements pouvant parasiter une entreprise.
Les RH sont alors les responsables sociales de leur entreprise et veille à ce que le « Travailler Ensemble » et le « Vivre ensemble » soit les éléments moteurs de leur collaborateur.

Vous serez surement également intéressé par

  • 5
  •  
  •  
  •  
  •