83% des salariés se disent autonomes dans leur travail

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avez-vous aimé cet article ?

Dans le cadre d’une vaste étude sur les risques psychosociaux, la DARES a publié le 4 avril dernier un volet concernant l’autonomie des salariés. Repérés par Actuel-RH puis relayés par franceinfo dans la chronique C’est Mon Boulot de Philippe Duport ; ces chiffres montrent que plus l’autonomie au travail est grande, plus celui-ci est épanouissant.

En effet, 83% des salariés déclarent aujourd’hui qu’ils peuvent organiser leur travail comme ils le souhaitent. Si les cadres sont ceux qui se déclarent le plus autonome selon l’INSEE qui a participé à l’enquête au même titre que la DREES et la DGAFP, le chiffre ne descend pas en-dessous des 76% pour les ouvriers.

Ainsi, la prise d’initiative est aujourd’hui ancrée dans les mœurs du travail. Environ 1% des cadres déclarent ne jamais prendre d’initiative au travail. Ce chiffre va jusqu’à 5% pour les employés et 11% pour les ouvriers. Ce qui constitue des taux relativement faibles et dénote d’une véritable mutation.

L’autonomie va de pair avec un travail épanouissant

L’autre véritable enseignement de l’étude est que les cadres et professions intermédiaires déclarent dans une grande majorité qu’ils peuvent souvent mettre leurs idées en pratique, qu’ils apprennent de nouvelles choses et qu’ils peuvent développer leurs compétences. Par ailleurs, on constate également que 73% des cadres déclarent que les tâches confiées leur plaisent « toujours » ou « souvent » pour seulement 40% des ouvriers.

Enfin, le revers de la médaille de cette plus grande autonomie est l’ennui. En effet, 9,5% des salariés déclarent s’ennuyer « toujours » ou « souvent » au travail. Une donnée à prendre en compte dans un contexte où le bore-out a tendance à se développer.

Cette enquête unique porte sur un échantillon de 28 000 personnes interrogées en face-à-face en 2016. Elle est la seule enquête de cette ampleur sur les conditions de travail des actifs occupés en France.

Vous serez surement également intéressé par

  •  
  •  
  •  
  •  
  •