Qu’est-ce qu’un bilan de compétences, à qui il s’adresse ?

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Face à l’évolution constante des métiers, des changements organisationnels, de la stagnation sur un poste, le bilan de compétences est une démarche permettant de répondre à des nouvelles attentes et devenir acteur de sa carrière.

Que ce soit pour changer d’activité, faire le point sur sa carrière ou tout simplement reprendre confiance en soi, le bilan de compétences apporte une réponse en analysant les compétences professionnelles et aptitudes personnelles du salarié et en donnant des pistes pour construire un nouvel avenir professionnel.

Le bilan de compétences part d’une démarche libre et volontaire, il s’inscrit dans le cadre de la réglementation sur la formation professionnelle continue ou de la réglementation sur le congé Bilan de Compétences.

A qui s’adresse le bilan de compétences et comment y avoir accès ?

Aux salariés

Pour bénéficier d’un congé de bilans de compétences, le salarié doit adresser une demander à son employeur au moins 60 jours avant la date du premier entretien (cf Comment se passe un Bilan de compétences). L’employeur à son tour, dispose d’un délai de 30 jours pour accorder ou reporter le congé de bilan de compétences (dans une limite maximale de 6 mois).

  • En CDI après cinq ans d’expérience professionnelle, dont les douze derniers mois dans son entreprise actuelle
  • En CDD avec vingt quatre mois d’activité au cours des cinq dernières années, dont quatre en CDD au cours des douze derniers mois
  • En intérim avec une activité salariale d’au moins 5 ans (soit 6 048 heures) dont au minimum 1 600 heures au cours des 18 derniers mois dans l’entreprise dans laquelle l’intérimaire fait sa demande ou bien 3 200 heures d’intérim sur les 36 derniers mois dont 1 600 heures dans l’entreprise dans laquelle l’intérimaire fait sa demande

Aux demandeurs d’emploi

Le bilan de compétences peut également être une prestation proposée aux demandeurs d’emploi, ils doivent alors s’adresser à Pôle emploi ou à l’APEC (pour les cadres).