Interview de Xavier MARTINEZ, Directeur Général d’HELIOPAC

  •  
  •  
  •  

…un cabinet qui me présente 12 CV pour un poste ne m’intéresse pas…

Un partenariat depuis 2008 avec notre bureau MENWAY TALENTS Lille et notre consultante Gwenaëlle DE VILLEPIN !

Xavier Martinez, pouvez-vous nous en dire plus sur la relation entre HELIOPAC et Menway Talents, notamment le type de prestations que nous délivrons pour vous ?

MENWAY Talents a réalisé plusieurs recrutements pour HELIOPAC. Notre effectif est de 25 collaborateurs et parmi celui-ci, il n’y a pas moins de 3 salariés recrutés par vos soins.

Le premier recrutement date de 2008. Il concernait le poste de notre directeur commercial, une embauche particulièrement stratégique qui fut et qui demeure une belle réussite, puisque cette personne est toujours parmi nous.

A l’époque, la priorité était de constituer notre force commerciale. Nous avons donc poursuivi avec le recrutement de deux technico-commerciaux itinérants. Ces profils étaient particulièrement difficiles à trouver car nous sommes sur de la vente complexe, dont le process est toujours très long, et où il faut faire de la prescription avec une multiplicité d’acteurs dans le secteur du bâtiment.

Les deux dernières embauches sont plus récentes. Tout d’abord, MENWAY Talents nous a recruté notre chargé de prescription sédentaire arrivé en mai 2014.

Une arrivée une nouvelle fois positive, notre collaborateur prenant encore la mesure du poste à l’heure où je vous parle.

Pour le dernier poste, nous recherchions un responsable de production et comme nous n’avions confié jusqu’alors que des recrutements de commerciaux à MENWAY Talents, nous avons préféré un cabinet concurrent… dont les candidatures n’étaient pas concluantes. Le recrutement s’est donc à nouveau effectué via MENWAY Talents et pour l’heure, nous sommes satisfaits, même si nous n’avons pas encore assez de recul puisque ce collaborateur a pris ses fonctions le 1er septembre 2014.

Quels sont les facteurs qui vont ont incité à faire appel à un cabinet de recrutement ?

Pour ce qui me concerne, le recrutement de commerciaux, qui implique de savoir évaluer leurs compétences avant de décider de les embaucher, est une mission assez compliquée car j’ai un profil technique à l’origine.

Evaluer un profil technique ; vérifier que le candidat sait utiliser tel ou tel type de logiciel par exemple, est une tâche assez facile pour nous. En revanche, pour évaluer les aspects humains, nous sommes plus démunis car ce n’est pas notre métier.

Concrètement, nous n’avons pas la compétence en interne pour faire ce type de recrutement, valider des profils, les sélectionner, définir quel candidat va bien s’adapter sur le poste, etc.

De plus, il y a l’aspect chronophage qui est à prendre en considération : un cabinet qui me présente 12 CV pour un poste ne m’intéresse pas car je fais appel à un prestataire pour qu’il fasse le filtre et me fasse clairement gagner du temps.

Mais nous avons quand même effectué des recrutements seuls, pas beaucoup, uniquement grâce au réseau, à la cooptation ou pour des postes techniques sur lesquels nous avions une exigence bien précise.

Quelles sont les qualités que vous recherchez avant tout chez votre partenaire Conseil en recrutement ?

Il faut aussi que notre partenaire sache bien « vendre » l’entreprise au bon candidat. Dans une PME, nous n’avons pas les mêmes salaires à offrir, nous sommes même au bas de la fourchette par rapport aux grands groupes. Il faut donc savoir susciter l’envie chez le candidat de nous rejoindre. Et logiquement, pour que le prestataire sache vendre l’entreprise, il faut qu’il la connaisse bien.

Pour quelles raisons êtes vous satisfait de travailler avec MENWAY Talents ?

Déjà parce qu’en amont, MENWAY Talents prend le temps de bien définir le cahier des charges. Ensuite parce qu’il y a un vrai travail d’analyse du poste qui est faite et aussi parce qu’il y a un vrai travail d’analyse du candidat.

Le point principal pour moi est d’avoir toujours la même interlocutrice. Si à chaque recrutement, nous travaillions avec quelqu’un d’autre, nous perdrions le bénéfice de la connaissance de l’entreprise et des postes.

Cette connaissance permet à notre interlocutrice d’aller plus loin, d’avoir des idées, de nous faire des propositions… en un mot, de nous conseiller.

D’ailleurs, le dernier recrutement traduit bien cette plus-value puisque nous avons fait évoluer le poste en fonction d’une candidature que nous présentait MENWAY Talents. Le profil initial était responsable de production et au final, nous avons embauché un directeur de site qui présente de surcroît une dimension administrative. Il peut donc apporter à l’entreprise d’autres savoir-faire qui n’avaient pas été recensés à l’origine mais dont nous avons vraiment besoin.

Vous aimerez aussi