Top 5 des priorités qui vont occuper les DRH cette année !

  •  
  •  
  •  

Plusieurs enseignements ressortent de l’édition annuelle du baromètre des DRH 2017, établi par Mercer France, ABV Group et RH&M. Cette étude a interrogé une centaine de professionnels des ressources humaines afin de mettre en lumière les 5 principales priorités qui devraient occuper les DRH dans les prochains mois.

Le TOP 5

Les 5 éléments qui semblent se détacher et s’imposer comme les prochaines priorités des DRH en France sont :

1- L’efficacité opérationnelle de l’entreprise,
2- L’agilité organisationnelle,
3- La culture et les valeurs d’entreprise,
4- La maîtrise des coûts de personnel,
5- La digitalisation des ressources humaines,

Des priorités qui mettent en évidence la volonté des DRH de trouver un équilibre entre l’efficacité à court terme (opérationnelle, coûts de personnel) et la valorisation de l’entreprise à plus long terme (agilité, culture).

Dans cette étude, il est d’ailleurs frappant de constater que « dans la comparaison entre les priorités 2017 et 2016, c’est une remarquable continuité autour des thèmes liés au management des talents, qu’il s’agisse de les attirer, de les développer et d’assurer leur niveau d’engagement ».

Transformation digitale pour tous !

S’il est un thème qui semble s’imposer comme la priorité absolue des DRH, c’est bien le digital (formation et développement).

Alors que dans la précédente édition de ce baromètre, la digitalisation était un objectif, en 2017 elle est devenue un moyen rapide et concret pour améliorer l’efficacité de l’entreprise.

Quelles obligations ?

Du côté des obligations légales et règlementaires, les DRH semblent y porter une attention toute particulière. Aussi, elles apparaissent toutes comme étant prioritaires. De la loi El Khomri, au droit à la déconnexion, en passant par le bulletin de salaire simplifié, toutes ont retenu l’attention des DRH.

Autre enseignement de l’étude : il semble que plusieurs thématiques RH s’apprêtent à déboucher sur des réaménagements d’accords d’entreprise. C’est le cas du temps de travail, de l’intéressement des salariés, de la qualité de vie au travail… Dans le détail, on observe par exemple que 57 % des personnes interrogées voient dans le réaménagement de la durée du temps de travail un enjeu primordial pour l’entreprise.

 

Source : FocusRH
Vous aimerez aussi