RSE : manque d’information dans les PME !

18 juillet 2017Marque Employeur, QVT
  •  
  •  
  •  

Il y a quelques jours se tenait, en région parisienne, l’université francilienne des entreprises organisée par la CPME. A l’occasion de cette 1ère édition, plusieurs centaines d’entrepreneurs franciliens se sont réunis pour échanger, s’informer et unir leurs énergies. Au programme des discussions : international, RSE, RH, numérique, entreprenariat au féminin, marchés publics, mandats…

Responsabilité sociale des entreprises

Durant cette première édition de l’université francilienne des entreprises, les patrons et chefs d’entreprises ont été amenés à rencontrer des spécialistes de la responsabilité sociale avec un objectif : faire le point sur l’engagement des entreprises de taille moyenne. Et, vous allez le voir, il y a encore du travail !

Un manque d’information

Premier constat : il existe de très nombreuses approches différentes selon les entreprises et les chefs d’entreprise. Une différence que l’on observe aussi dans la compréhension même du concept de responsabilité sociale des entreprises. En effet, une large partie des sociétés de taille moyenne n’ont pas connaissance de tous les domaines qui sont inclus dans le concept de responsabilité sociale.

Lors de sa prise de parole, le président de l’éco-organisme Valdélia, Arnaud Hmbert-Droz, explique : « Le principal objectif du chef d’entreprise lorsqu’il définit sa politique RSE est de faire en sorte que tous les employés aient envie de s’engager dans le projet et de collaborer. Mais toutes les PME françaises n’ont et ne connaissent pas les mêmes difficultés à sensibiliser leurs salariés, notamment en fonction de leur localité. »

Et en effet, si on remarque un véritablement engagement de l’entreprise dans la mise en place d’une politique RSE, on observe aussi que beaucoup d’entreprises ont installé des pratiques sans forcément savoir qu’elles entraient dans ce giron. Aussi, il est possible d’analyser ce constat simplement : les chefs d’entreprises ont envie de RSE mais il semble qu’il existe encore un manque d’information et de formation des gérants de PME.

L’exemple du handicap

Selon Dominique du Paty de Clam, fondatrice d’Handireseau, société qui favorise la politique du handicap au sein des entreprises, « beaucoup de PME pratiquent la RSE sans même le savoir ». Par exemple, selon un diagnostic mené par la CPME sur les TPE-PME franciliennes, il semble évident que beaucoup d’entreprises emploient des personnes handicapées et ne pensent pas que cela soit inclus dans la RSE.

Menway, label gold Ecovadis pour sa politique RSE

Comme chaque année, Menway est audité par l’agence ECOVADIS sur sa performance RSE. Cette plateforme de Conseil RSE nous évalue depuis 2012 sur différentes thématiques : santé et sécurité des employés, promotion de la diversité, achats responsables lutte contre la corruption, etc. Nous avons obtenu la note de 70/100 et conservons jusqu’en 2017 notre label Gold. Cela place Menway parmi les sociétés les mieux notés par ECOVADIS, tous secteurs confondus !

Lire notre rapport RSE

Vous aimerez aussi