Quel regard porter sur la digitalisation des entreprises ?

A l’occasion de son baromètre annuel sur le dialogue social, le groupe Humanis s’est interrogé sur la recomposition et la transformation du dialogue social pour faire face aux enjeux des 3e et 4e révolutions industrielles en cours.

Si 27% des salariés français considèrent que le numérique est une menace pour leur emploi et leurs conditions de travail, ils sont 78% à penser que c’est une opportunité pour leur entreprise. De leur côté, les chefs d’entreprise sont 87% à estimer que le numérique est une chance.

Le numérique est déjà présent dans les entreprises, mais les nouveaux services se déploient (chat interne, réseaux sociaux d’entreprise …). Pour 47% des salariés le numérique a déjà transformé leur relation avec leur management.

45% des salariés considèrent que le numérique a modifié le dialogue social au sein de leur entreprise. Une dialogue social qui doit désormais se pencher sur de nouvelles thématiques. En effet, pour 26% des salariés, l’ouverture d’un dialogue social sur l’équilibre vie privée – vie professionnelle est la priorité.

Le droit à la déconnexion, disposition prévue par la Loi Travail de 2016 et précisée par décret depuis le 1er janvier 2017 devient également une priorité de négociation dans les entreprises pour 7% des salariés français, devant les questions de management, de diffusion de l’information ou de sécurité.