Recrutement des cadres : l’heure est à l’optimisme

L’APEC, Association Pour l’Emploi des Cadres, publiait le 23 février les résultats de son étude auprès de 11 000 entreprises du secteur privé, sur les perspectives d’emploi des cadres.

Il ressort que la progression constatée depuis 2014 se poursuivra en 2017. Au total, ces entreprises devraient recruter entre 208 000 et 225 000 cadres dans l’année. Ces prévisions marquent une solide dynamique du marché de l’emploi des cadres, mais restent cependant sujettes aux aléas portés par les échéances électorales, l’impact du Brexit, etc.

2017 devrait également être une année record en promotions au statut cadre, qui pourraient atteindre 48 000. L’étude prédit également que le recrutement des cadres continuera sa dynamique dans les prochaines années et pourrait atteindre 230 000 recrutements par an à l’horizon 2019.

L’heure est à l’optimisme

Cette prévision de recrutement, même au regard de la seule estimation basse, est supérieure au nombre de recrutements réalisés en 2016 (204 000) et pourraient représenter une hausse de 10% par rapport à l’année dernière. Les entreprises sont en pleine mutation et le besoin d’accompagner les grandes transformations, qu’elles soient numériques ou énergétiques, est le principal moteur de ces perspectives de recrutements.

Les secteurs tertiaires toujours porteurs

Le secteur des services représente 7 recrutements sur 10. En 2017, ce sont les activités informatiques, l’ingénierie et la R&D, ainsi que les activités juridiques et comptables, le conseil et la gestion des entreprises qui recrutement le plus, représentant à eux seuls 50% des recrutements.

Les fonctions les plus recherchées

Sans surprise, les fonctions informatiques et commerciales-marketing sont les plus recherchées par les entreprises. Une nouveauté par rapport aux années précédentes, les profils études-R&D se hissent dans les 3 fonctions qui recrutent le plus de cadres.

Les jeunes cadres, cœur de cible des recruteurs

6 embauches sur 10 seront des cadres avec 1 à 10 ans d’expérience professionnelle. Les jeunes diplômés sont toujours un coeur de cible pour les recruteurs, puisque 20% des cadres recrutés en 2017 sortiront tout juste de leur formation.

La dynamique régionale se poursuit

Sans surprise, c’est la région Île-de-France qui concentrera le plus de recrutement, suivi de la région Auvergne-Rhône-Alpes puis les Hauts-de-France.

Source : Apec, Perspectives de l’emploi cadre 2017, février 2017

Vous aimerez aussi
Étiquettes : , ,