Piloter vos ressources externes !

Qu’il s’agisse d’intérim ou de consulting, vous achetez à des fournisseurs des « prestations intellectuelles » qui correspondent, in fine, à des ressources externes. En tant que décideur, votre intérêt et votre objectif sont de tirer le meilleur parti de ce coût additionnel, même si une partie de ce coût est bien la valeur de la flexibilité.

En effet, le recours à des ressources flexibles n’est pas sans risque :
Risque juridique : recours en requalification de contrat en CDI, prêt de main d’œuvre illicite ;
Risque de non-qualité : formation et habilitations des intérimaires, prestations réalisées sans engagement de résultat, etc. ;
Risque financier : les 2 précédentes formes de risque entraînent des risques financiers immédiats (coût de la transaction, coût de la non-qualité…) mais également le coût du non-pilotage : durée des missions plus longues que nécessaire, chevauchement de missions quand une seule mission plus longue aura suffi, achat hors des accords-cadres, non respect des coefficients contractuels…

Vous aimerez aussi