L’emploi intérimaire repart à la hausse au 2e trimestre 2017

23 octobre 2017Actualités, Conjoncture
  •  
  •  
  •  

Hausse de l'intérim

Selon les indicateurs de la Dares portant sur le 2e trimestre 2017, l’emploi intérimaire est en hausse (+3,5 % par rapport à la fin du trimestre précédent) après avoir légèrement diminué au 1er trimestre 2017 (-0,5 %).

Une accélération qui intervient à la fois dans l’industrie (+2,9 % après -2,5 %) et dans le tertiaire (+5,8 % après +0,7 %), tandis que l’emploi intérimaire stagne dans le secteur de la construction (+0,3 % après +1,3 %).

Sur un an, l’emploi intérimaire est en hausse de 18,1 %. En moyenne sur le trimestre, le volume de travail temporaire est en légère accélération (+4,3 %, après +2,9 % au 1er trimestre).

L'intérim soutient l'emploi salarié

L’emploi salarié progresse ce trimestre, soutenu notamment par l’emploi intérimaire (+0,2 % hors intérim et +0,3 % y compris intérim). Sur un an, l’emploi intérimaire contribue notablement au redressement de l’emploi salarié : hors intérim, l’emploi salarié augmente de 0,8 %, soit +198 400 emplois, tandis qu’il croît de 1,2 %, soit +303 500 emplois lorsque l’on prend en compte les intérimaires.

Par secteur, la contribution de l’emploi intérimaire aux évolutions de l’emploi est particulièrement notable dans l’industrie, où l’emploi salarié recule hors intérim (-0,1 %), tandis qu’il est en hausse lorsque l’emploi intérimaire est comptabilisé (+0,2 %). Dans les autres secteurs, les évolutions restent comparables avec ou sans prise en compte de l’emploi intérimaire.

Source : Dares

Vous aimerez aussi