L’emploi intérimaire ne cesse de croître en France !

5 juillet 2017Actualités, Conjoncture
  •  
  •  
  •  
Bonne nouvelle : l’évolution de l’emploi intérimaire reste orientée à la hausse en mai 2017 avec +6,3 %, après avoir déjà connu une hausse de +8,2 % en avril 2017. Un léger ralentissement qui doit toutefois être interprété avec prudence, compte-tenu du fait que l’activité du mois de mai est traditionnellement perturbée par les ponts et les jours fériés.

Une hausse dans tous les secteurs

Autre enseignement de ces chiffres : tous les secteurs sont en croissance avec des tendances comprises entre +2,5 % (dans le secteur du commerce) et +15,0 % (dans le secteur du transport). Du côté des services, de l’industrie et du BTP, on observe une progression respective de +2,6 %, +5,9 % et +7,1 % au mois de mai.

Des métiers qualifiés

Il faut aussi noter que le développement de l’emploi intérimaire est toujours et encore porté par les métiers les plus qualifiés :

  • +7,6 % chez les cadres et professions intermédiaires ;
  • +7,5 % chez les ouvriers qualifiés.

La croissance des ouvriers non qualifiés (+6,0 %) se situe légèrement en-dessous de la moyenne tandis que les employés enregistrent une nette décélération (+1,9 % contre +6,6 % en avril).

Des régions en forme !

Notons que toutes les régions sont orientées à la hausse. Mais trois d’entre elles se distinguent par leur dynamisme avec une croissance à deux chiffres : il s’agit de la Bretagne (+11,9 %), de l’Auvergne-Rhône-Alpes (+11,3 %) et de la Bourgogne-Franche-Comté (+11,2 %). Les croissances les plus modestes sont situées en région Hauts-de-France (+1,8 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur (+1,7 %) et Île-de-France (+0,1 %).

2017

Au cours des 5 premiers mois de l’année 2017, le travail temporaire progresse de 7,8 %, ce qui correspond à la création de 45 000 emplois en équivalent temps plein. Au 31 mai 2017, 18 796 CDI intérimaires ont été signés.

 

Vous aimerez aussi