Interview de Jean Artur, Directeur des achats, SPIE Sud-Ouest

  •  
  •  
  •  

SPIE et Menway Intérim, un partenariat durable !

Caroline Reuter : M. Artur, pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre activité de Directeur des achats, SPIE Sud Ouest ?

Jean Artur : Dans le cadre de mon activité de Directeur des achats, plusieurs missions m’incombent. La première est de manager les équipes internes (70 collaborateurs) et les ressources externes à l’entreprise (fournisseurs et partenaires) pour lesquelles j’assure le suivi.

Ensuite, je suis garant de l’éthique et du fonctionnement des achats de biens et de services au sein de l’entreprise. Je veille donc au respect des règles déontologiques.

Mon rôle est également de déployer la politique achats du Groupe au travers d’accords cadres. Dans certains cas, celle-ci peut être adaptée et complétée d’accords cadres locaux spécifiques à SPIE Sud-Ouest et à ses métiers.

Le Groupe SPIE disposant d’un système d’information commun aux différentes filiales, je suis garant, au niveau des achats, de son déploiement et de sa bonne utilisation sur mon périmètre.

Enfin, je suis en charge du pilotage de tous les chantiers achats stratégiques pour SPIE Sud-Ouest.

Mon champ d’intervention couvre la partie Sud-Ouest de la France (c’est-à-dire les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon) ainsi que le Portugal et le Maroc, avec un volume total de 350 millions d’euros d’achats.

C.R. : Comment procédez-vous pour choisir un prestataire de service pour la délégation de salariés intérimaires ?

J.A. : Dans son activité de service, SPIE Sud-Ouest doit se doter de ressources externes par le biais de la sous-traitance et de l’intérim.

L’intérim est spécifique et fait partie intégrante de la stratégie de l’entreprise.

Nous pouvons ainsi piloter les surcharges de nos activités au travers de l’intérim et trouver le bon équilibre avec les attentes du marché.

Ce segment d’achat est important en termes de chiffre d’affaires puisqu’il représente plus de 20% du chiffre d’achats total.

Du fait de l’importance de ce marché, aussi bien en chiffre d’affaires qu’en responsabilité, il est régi par un contrat cadre complété d’un cahier des charges spécifique. D’ailleurs, ce cahier des charges fait référence à d’autres items que les tarifs, comme la sécurité des biens et des personnes.

Ces accords cadres servent de base à la relation opérationnelle entre SPIE Sud-Ouest et les sociétés d’intérim. Plus concrètement, le chargé d’intérim SPIE Sud-Ouest reçoit la demande émise par l’opérationnel ; il utilise alors les accords cadres en fonction des besoins et des parts de marché allouées ; puis il émet des demandes auprès des différentes sociétés d’intérim qui y répondent et dont le choix se fait en fonction de l’adéquation des besoins et de la politique achats.

C.R. : Quels sont les critères que vous prenez en compte pour la sélection d’un ou plusieurs prestataires ?

J.A. : Cela se résume en trois lettres : « R, S et E ».

« R » comme « Responsable », car nous sommes responsables des choix que nous faisons, mais aussi responsables des prix et du personnel intérimaire intervenant sur nos chantiers.

« S » comme « Sociétal », car SPIE Sud-Ouest est responsable de son fonctionnement et des sociétés qu’elle emploie.

« E » comme « Environnement », car nous veillons à respecter des accords cadres Groupe, tout en travaillant avec le tissu local.

Comme vous pouvez le voir, ces 3 lettres vont au-delà de la notion basique de prix pour mettre en avant une relation partenariale à long terme.

C.R. : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre collaboration avec Menway Intérim ?

J.A. : Mes premiers contacts avec Menway Intérim remontent à 2008.

Au début, notre collaboration, s’est faite pour compléter les accords cadres Groupe qui ne suffisaient pas à une politique adaptée à notre tissu régional et à nos compétences métiers.

Menway Intérim (Enthalpia à l’époque) a donc été retenue à l’issue d’une sélection menée en collaboration avec les chargés d’intérim de SPIE Sud-Ouest.

Lors du nouvel appel d’offres, lancé par SPIE au niveau du Groupe, naturellement Menway Intérim est entrée en compétition, et a su proposer une des meilleures offres, lui permettant d’être un des acteurs de la politique achats intérim du Groupe SPIE.

C.R. : Quelles sont les perspectives concernant notre collaboration?

Les perspectives sont bien évidemment positives ! En effet, en termes de développement d’activités, nous avons décidé de contractualiser durablement avec Menway Intérim et plus uniquement sur le périmètre Sud-Ouest. Vous l’aurez compris, Menway Intérim a toutes les cartes en main pour développer son chiffre d’affaires chez SPIE.

Vous aimerez aussi