Google se lance sur le marché du recrutement

15 mai 2017Et demain ?

« Hire », de l’anglais embaucher. C’est le nom que devrait avoir le nouveau service du géant américain qui se lance sur le marché de l’emploi.

Après le shopping, la météo, la réservation d’hôtel, le moteur de recherche part à la conquête du marché de l’offre d’emploi. Pour le moment, aucune information sur le service n’a encore été rendue publique, même s’il semble que certaines entreprises seraient déjà en train de tester l’outil. La plateforme existe, mais ne dispose, pour l’heure, d’aucun moyen d’inscription ou de connexion.

Qui pourraient en pâtir ?

C’est surtout le leader Indeed qui doit voir l’arrivée de Google d’un mauvais oeil. En effet, si le business model n’est pas encore connu, il devrait très fortement ressembler au système Adwords : il faut payer pour que ses propres annonces soient en haut de la liste de recherche. Ce système de sponsoring de mots clés, c’est justement le coeur du business model d’Indeed.

Linkedin pourrait être moins impacté, on ne voit pas Google se lancer dans la création d’un réseau social professionnel, compte tenu de la faible activité de son réseau Google+. Pour autant, la plateforme, rachetée fin 2016 par le géant Microsoft pourrait être un dommage collatéral de la bataille économique entre les géants américains du numérique.

Un simple moteur de recherche ?

Le site américain Axios, qui a lancé le buzz sur la toile dès vendredi 14 avril dernier en tombant, presque par hasard, sur la version bêta de la plateforme de Google, précise que le service devrait être centré autour d’un moteur de recherche. Avec une apparence sobre, que l’on connaît bien à Google, les annonces des offres d’emploi pourraient être anonymisées du nom de l’entreprise. Le candidat n’aurait donc qu’à envoyer sa candidature.

Vers la plus grande CVthèque ?

Autre possibilité de business model, la constitution, par le nombre de candidatures déposées via sa plateforme, d’une cvthèque géante, qualifiée par le type d’annonces auxquelles un candidat postule. C’est peut-être là que Google Hire pourrait avoir un impact plus large sur des pure-players et des start-ups du marché du recrutement.

Pour l’heure, tout n’est que spéculation, et aucune date de lancement n’est encore annoncée.

Vous aimerez aussi