Gestion des talents : trop d’entreprises ne s’en préoccupent pas encore

13 mars 2017Actualités RH

Coaching, formation, travail en mode projet sont les principales politiques de gestion des talents mises en place dans les entreprises. C’est ce que révèle le 3e baromètre ANDRH-Féfaur-Cornerstone. Mais on constate qu’un grand nombre d’entreprise ne se préoccupent pas encore de leurs talents.

36% des entreprises n’ont pas encore mis en place de politique de gestion des talents. Si ce chiffre baisse par rapport à l’enquête 2015, cette part reste tout de même très importante.

Dans plus de la moitié des entreprises (56%), la gestion des talents ne couvre que les hauts potentiels. 46% de ces politiques ne concernent que les cadres dirigeants. Ces choix stratégiques peuvent s’expliquer par une attention particulière des entreprises à la fidélisation de leurs cadres, davantage qu’aux autres collaborateurs.

En effet, seules 27,5% des entreprises mettent en place une politique de gestion des talents pour les managers de proximité alors qu’ils sont en première ligne pour diffuser les process collectifs de travail, fidéliser les collaborateurs, favoriser la performance. Ce constat est d’autant plus alarmant que pour 92% des RH interrogés dans le cadre de cette enquête confirment que c’est à la hiérarchie directe d’évaluer les talents. « C’est un avertissement pour les RH en France » alerte Jean-Paul Charlez, président de l’ANDRH, interviewé par Entreprise & Carrières.

Vous aimerez aussi