Focus sur les stratégies digitales RH des PME et ETI en France

  •  
  •  
  •  

Les PME et les ETI, qui  ne représentent que 4% de l’ensemble des entreprises à l’échelle du pays mais plus de la moitié de l’ensemble des employés, sont, plus que jamais des éléments importants du tissu économique français. Mais, contrairement aux grands groupes et aux grandes entreprises, ces organisations à taille humaine sont à la traine en matière de gestion des collaborateurs. De fait, elles ne disposent pas des mêmes moyens. Une récente étude Markess met en lumière les priorités communes et divergentes des PME et ETI.

Les priorités des PME & ETI ?

Les 3 principaux enjeux RH qu’évoquent les décideurs des PME et ETI interrogés sont dans l’ensemble les mêmes que ceux rencontrés par toutes les entreprises (quelle que soit leur taille). A savoir :
– Automatiser les processus RH : dans de nombreuses PME, la gestion des ressources humaines est encore manuelle.
– Gagner en performance, (particulièrement aux yeux des décideurs d’ETI), afin de pouvoir accompagner l’entreprise dans sa recherche de compétitivité.
– Proposer des services RH de qualité aux collaborateurs et aux managers dans un but d’optimisation de la relation collaborateurs.

Des enjeux qui divergent entre les PME & les ETI

Dans cette étude de MARKESS, d’autres enjeux sont évoqués par les décideurs interrogés, qui montrent certaines divergences entre les PME et les ETI :
– Dans les ETI, les décideurs citent la maîtrise des coûts de gestion de la fonction RH et de gestion des talents de façon globale.
– Dans les PME, ils s’attachent davantage à attirer de nouveaux collaborateurs et à consolider le rôle stratégique des RH dans l’entreprise.

Vous aimerez aussi