Interview de Clothilde SORRIAUX et Yoann FRANCOIS – Helfy

Clothilde SORRIAUX est l’Assistante de Direction d’Helfy et Yoann FRANCOIS est le Dirigeant d’Helfy

Un accompagnement à la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) opérationnelle en partenariat avec le FAFIEC…

Mené par les consultants Menway Carrières Grand Nord : Sophie BLOQUIAU et Régis LORETTI.

Ce partenariat émane d’une rencontre entre les dirigeants d’Helfy et les consultants de Menway carrières dans le cadre des prestations proposées par le FAFIEC.

La démarche a été menée et achevée en un mois, en voici le bilan du dirigeant et de son assistante de direction :

Caroline Reuter : Pouvez-vous nous rappeler le contexte dans lequel Helfy a bénéficié de cet accompagnement RH opérationnel ?

Yoann FRANCOIS : Helfy a bénéficié de cet accompagnement pour répondre à un besoin qui est de mieux gérer la Ressource Humaine, aujourd’hui, pour apporter de la rentabilité, demain.

Etant un «boulimique entrepreneurial», mon projet est de développer Helfy. Nous avions conscience que ce développement passerait par une réorganisation des Ressources Humaines afin d’éviter le turn over et que pour cela, nous aurions besoin d’être aidés par des professionnels du conseil RH.

Aussi, la prise en charge par le FAFIEC, a facilité notre engagement dans la démarche.

CR : Concrètement comment s’est déroulé l’accompagnement ?

YF : Pour cela, je vais proposer à Clothilde de répondre. En effet, soucieuse d’évoluer dans ses fonctions, elle a mené à bien toutes les actions durant cet accompagnement. C’est un projet d’entreprise commun avec les volontés de chacun ; moi de développer et Clothilde de progresser en compétences et d’apprendre à gérer les contraintes administratives et sociales liées aux ressources humaines.

Clothilde SORRIAUX : Dans un premier temps, avec Régis, nous avons fait un diagnostic sur l’existant pour identifier les problématiques et y remédier. Nous avons restructuré l’organigramme qui ressemblait plus à un trombinoscope qu’à un organigramme.

Nous avons aussi simplifié les fiches de postes existantes qui étaient incompréhensibles, nous avons donc redéfini des tâches, des familles de compétences, pour ensuite les réécrire. Les référentiels de compétences élaborés servent aussi pour les définitions de missions, pour les entretiens annuels et pour les futurs recrutements. Nous avons tout remis à plat, nous avons redéfini les postes ce qui nous a permis de mesurer les écarts entre les postes actuels et les missions réalisées par chacun.

CR : Qu’avez-vous le plus apprécié dans cet accompagnement ?

YF : Le côté intéressant de cet accompagnement, c’est qu’il n’y a pas de jugement sur notre fonctionnement et que l’on ne nous impose pas un système déjà établi. Régis nous pose les bonnes questions et ce sont nos réponses, qui nous permettent de mettre en place un système et des outils qui nous conviennent et font avancer l’entreprise.

Toutes les petites structures qui ont toujours fonctionné au « feeling » comme j’ai pu le faire, devraient passer le cap et bénéficier d’un accompagnement RH, si elles veulent se développer.

Ce sont les côtés pragmatiques et opérationnels qui m’ont plu dans la démarche.

D’ailleurs, j’ai déjà mis en pratique, en menant à bien un entretien d’évaluation avec l’une de mes collaboratrices. Avec les outils développés, j’ai pu argumenter sur ses acquis et ses non acquis, en toute objectivité et sur du factuel. A l’issue de l’entretien, elle était convaincue et prête à atteindre les objectifs fixés, pour dans 6 mois, refaire un point et discuter de sa position salariale par rapport à la convention collective.

CS : Avec les définitions de compétences, de tâches et de postes, réalisées pour la société Helfy, je duplique les mêmes outils pour une société que nous sommes en train de créer.

CR : Maintenant, quelles sont les perspectives d’Helfy?

YF : Demain, Helfy va de plus en plus s’organiser pour mieux se développer.

Dans le cadre de cette collaboration avec Menway Carrières, un accompagnement de positionnement professionnel individuel, toujours en partenariat avec le FAFIEC, sera réalisé prochainement par Sophie et Régis, pour permettre à Clothilde de monter en compétences. Elle pourra ainsi prendre en charge le recrutement, la gestion sociale et humaine des différentes sociétés.

CR : Pour conclure, quels sont les bénéfices obtenus de cet accompagnement ?

CS : Je pense qu’au travers les outils que nous avons réussi à mettre en place, nous pouvons optimiser la gestion de la Ressource Humaine et rentabiliser l’Humain chez Helfy.

YF : Le but est de se positionner de manière factuelle et de donner des objectifs à chaque collaborateur pour leur permettre de grandir et ainsi faire grandir l’entreprise.

Pour moi, nous allons pérenniser les collaborateurs chez Helfy en utilisant les outils que nous venons de mettre en place avec Menway Carrières.

CS : Maintenant, il existe des fiches de poste avec des compétences liées à chaque mission. Chaque collaborateur sait donc quelles sont les compétences requises pour évoluer. Mon cas en est le parfait exemple, suite au travail réalisé avec Menway Carrières, j’ai identifié les compétences à acquérir pour me réaliser humainement et professionnellement.

YF : Clairement, nous avons maintenant à notre disposition des outils que nous ne possédions pas et surtout qui sont adaptés à nos besoins.

Sincèrement, c’est une expérience très positive.

CS : Oui, tout-à-fait et j’ai hâte de passer à la suite !

Vous aimerez aussi
Étiquettes :